Au-delà de 40 ans, un adulte sur quatre présentera un jour une fibrillation auriculaire. Cette affection sérieuse, où le cœur s’emballe et bat de manière totalement irrégulière, augmente par cinq le risque de thrombose ou d’accident vasculaire cérébral.

Home

Ce dimanche 16 mars, le BeHRA a organisé un flash mob aussi unique qu'inattendu et a créé ainsi une immense surprise dans la gare de Bruxelles-Central.
Ce sont plus de 250 choristes et 30 danseurs bénévoles qui ont répété sans relâche afin d'attirer de manière surprenante l'attention sur la fibrillation auriculaire.

 

 

La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent, puisqu’au-delà de 40 ans, un adulte sur quatre risque d’en être un jour atteint.

Il est primordial que son diagnostic soit posé à temps car, sans traitement adéquat, la FA augmente le risque de complications sérieuses telles que la thrombose ou l’accident vasculaire cérébral.

C’est pour cette raison que le Belgian Heart Rhythm Association (BeHRA) organise la « Semaine du Rythme Cardiaque », une campagne de sensibilisation annuelle à la FA. Durant cette semaine, vous pouvez bénéficier de tests de dépistage gratuits en vous rendant dans l’un des très nombreux centres hospitaliers participant à l’action en Belgique.

 Ecoutez ici un battement de coeur normal vs. un battement de coeur en fibrillation auriculaire